Lecture commune de l'été: Le maître des illusions de Donna Tartt

Publié le par Dunky




Bonjour à tous !

Nous somme aujourd’hui le 25 août, jour où je vous dévoile mon impression sur «  le maitre des illusions » de Donna Tartt, notre lecture commune de l’été.

On m’avait dit que ce roman était un chef d’œuvre et aujourd’hui  je peux vous le confirmer. Grace à sa plume, D. Tartt nous transporte aux cotés de Richard, un jeune homme de 20ans, qui a quitté sa Californie natale pour  venir suivre des cours à l’université de Hampden dans le Vermont. Rapidement, il arrivera à s’intégrer dans un petit groupe d’étudiants très fermé.

Ces étudiants en grec vont imiter leurs ancêtres et vont adopter le mode de vie à la grecque, c'est-à-dire remplie d’alcool, de tabac, de drogue, et de débauche.

Enfermés dans ce cercle vicieux, ils éprouvent  une grande difficulté  à distinguer le réel de l’irréel. Ainsi, ils ne se donnent aucune limite à leurs actes.  

Dans leur délire, ils vont même jusqu’à tuer un homme, puis un de leur meilleurs amis, Bunny, étant donné qu’il devenait un peu « gênant » pour eux. En effet, Bunny menaçait de tout dévoiler aux autorités. Préparer son assassinat était devenu quelque chose de normal, avec aucune notion de la gravité de l’acte qu’ils s’apprêtaient à commettre.

Ce livre est aussi très enrichissant. On retrouve à différents moments de l’histoire des comparaisons à la mythologie grecque et romaine (le mythe  d’Orphée et Eurydice, Dante,  l’Enéide et ses enfers...), ainsi que des citations en grecs ancien !  

On éprouve aussi une certaine difficulté à percer la personnalité des personnages,  mais certains détails apparaissent au bon moment et apportent un rebondissement là où l’histoire s’essouffle. En effet, le seul défaut que j’au trouvé à ce livre sont les interminables descriptions! Il y a trop de détails sur des choses insignifiantes et cela alourdi fortement la lecture.

En ce qui concerne la fin, je l’ai trouvée prévisible. On sait que les personnages sont enfermés dans ce cercle vicieux dont le leader est Henry. Ce dernier possède une force de persuasion incroyable et organise tout à sa manière. Tout est arrivé par sa faute, le premier et le deuxième meurtre. Pour qu’ils se libèrent, il fallait donc  qu’ils s’arrachent de son emprise. Mais arriveront-ils à le faire ? Je vous laisse le soin de le deviner par vous-même en le lisant! 

Ma note :  9/10

Publié dans Contemporain

Commenter cet article

Luna 04/06/2011 10:43


Je dois dire que je ressors de ma lecture du Maître des illusions un peu déçue : l'histoire m'a bien plu, le monde un peu noir et cynique aussi, les personnages étranges également (sauf Richard
mais bon)... mais j'ai détesté l'écriture de Donna Tartt : pour être virtuose de l'écriture, elle l'est, mais la simplicité ne fait pas de mal ! 700 pages de détours et de chichis sans fin m'ont un
peu laissée sur le côté de la route...
Dommage l'histoire était sympa' !


Dunky 24/06/2011 14:28



c'est vrai qu'elle l'a tiré en longueur ce roman!! surtout au niveau des descriptions qui n'étaient pas indispensable au livre! :)



Tristhenya 02/10/2010 18:58


Ca à pas l'air mal du tout ça !!! Et hop un de plus sur ma LAL ^^


Lilibook 25/08/2009 22:05

Inscrit sur ma LAL.

Dunky 26/08/2009 08:10


bon choix! ;)


Mariel 25/08/2009 18:47

Que du positif! Décidément ce livre a tout pour lui! Je me lance à Noël... J'ai besoin d'être en vacances pour me plonger dans un tel pavé...

Leiloona 25/08/2009 18:18

Je n'ai pas vu la fin arriver, mais j'ai trouvé tout de même des longueurs à ce livre. Bon, ça reste un livre plaisant tout de même ! :))